Profil

Parcours de la mer à la terre

Artisan d’art céramiste après avoir suivi une formation céramique pour passer les CAP tournage et CAP décoration en céramique en 2016. Puis j’ai continué avec une formation TEPE ; titre d’entrepreneur de petite entreprise, CNAM/CMA27 en 2019. En 2020 formation au GIL pour créer des luminaires aux normes puis Design et Métiers d ‘art dispensée par le désigner Jean-Baptiste Sibertin Blanc pour créer un nouveau produit.

 

Nouveau cap professionnel après de nombreux métiers:  commerciale au journal “les Echos”, technicienne en aquaculture, plongeuse subaquatique sur ferme perlière puis monitrice de plongée, rédactrice aux “nouvelles de Tahiti”, professeur des écoles, éleveuse canin.

J’ai commencé la poterie enfant en cours loisirs puis plus tard adulte avant de m’y adonner professionnellement. Puis j’ai effectué un an de dessin en cours du soir aux Beaux-arts et un an d’aquarelle à Versailles.

Formée à la terre vernissée, des stages m’ont permis d’apprécier le grès. Ensuite et j’ai découvert d’autres terres et techniques: la sérigraphie et le transfert. Actuellement je tourne surtout des pièces en grès. Je cherche des couleurs d’émaux évoquant l’océan, le lin. En faïence  je tourne surtout des vases avec décor aux engobes colorés, aux jus d’oxydes et émail alcalin. J’utilise la porcelaine pour les arts de la table avec des émaux à évocation marine. Pour les luminaires je coule de la barbotine de porcelaine dans des moules en plâtre.

De la pêche à la crevette au pousseux entre Veulettes et Sotteville sur mer aux nombreux voyages, dont certains réalisés grâce aux bourses de voyages Zellidja  et une passion pour l’océan m’ont conduite à sillonner l’Asie (Japon- étude sur les parcs marins en 1985- Sri Lanka, Indonésie, Hong Kong, Singapour, Chine en 1988), la Guyane français 1986-87 -aquaculture de chevrettes- un saut en Tunisie et en Egypte et quelques pays d’Europe et à vivre 33 mois en Polynésie sur des atolls des Tuamotu ou sur la presqu’île de Tahiti dès 1990. Je m ‘inspire de ces voyages et de ma passion pour l’océan pour mes décors. 
C’est un réel plaisir de tourner la terre, un voyage vers de nouveaux rêves à partager.

Un appareil photo m ‘a toujours accompagnée et en 2016 je m inscris dans le photo club de Bolbec pour apprendre – Des photos  océanes et depuis le confinement des oiseaux ou fleurs  du jardin sont transferrées sur mes porcelaines en décor – Une photo est primée pour  le festival “Spot Nature” 2020, si bien que j’ai demandé l ‘adjonction “photographe” à mon activité, afin de pouvoir vendre mes clichés d ‘oiseaux ou autres.